Yves FAUROBERT, une vie d’artiste définitivement liée à son aventure personnelle

Comme il se plaît à le confesser lui-même, “L’expressionnisme, c’est le sauvetage! Yves Faurobert a toujours vécu sa peinture comme une “vidange salvatrice” vouée à faire oublier l’inoubliable et instiller de l’espoir aux moments les plus difficiles de l’existence.

Bernard-Yves Faurobert, dit “Fauro”, naît en 1935 à Paris, avant de partir vivre en 1941 chez ses grand-parents à Montélimar où il sera confronté à toutes les privations et problèmes de la seconde guerre mondiale. A 14 ans, il ne pouvait pas décider, il doit remonter à Paris où il prend des cours de modelage artistique. Malheureusement son père l'en retire en le jugeant “trop jeune” pour dessiner des nus de modèles vivants.

En 1956, Faurobert touche son premier pinceau à Londres en s’exerçant à la gouache, puis à la peinture à l'huile.

En 1961, il part faire son service militaire en Algérie, alors en pleine guerre, et se réfugie dans la peinture pour exorciser les drames qui se déroulent sous ses yeux de sous-officier.

Il expose d’ailleurs pour la première fois de sa vie à Alger en 1964 où il est parti travailler après l’indépendance.

De retour à Paris, il fonde avec deux amis le groupe TAMRAUC pour permettre à de jeunes artistes d'exposer leurs œuvres en peinture, photographie ou sculpture.

Autorisant tous les styles, TAMRAUC apportera un soutien actif et désintéressé pendant dix ans à de nombreux artistes.

Aujourd’hui, Faurobert vit en Avignon et continue de peindre des œuvres entre surréalisme, pour l’inspiration, et expressionnisme pour la forme.

Même si les vicissitudes de son parcours et de sa vie personnelle sont autant de souffrances assumées par ses créations, il réfute l’image d’artiste torturé et se veut résolument optimiste, souhaitant par-dessus tout regarder l’avenir avec envie et philosophie. Aussi, ses toiles lui permettent d'exprimer une vie intérieure intense et solitaire, jonchée de rêves illuminés les plus inattendus, et dans lesquels l’espoir, tel un soleil qui réapparaît chaque matin, ne faiblit jamais.

Plus de renseignements :

Yves FAUROBERT, Artiste Peintre

Site internet : www.peintre-fauro.ch

Page Facebook : www.facebook.com/yves.faurobert