CATHERINE KIRCHHOFF: détournement d’appétit


Diplômée de l’Ecole Supérieur des Beaux-Arts de Genève, Catherine Kirchhoff traque les images de la société de consommation et les ingère sciemment dans son travail.


A près avoir dessiné des nus et des objets, elle est venue à la publici-té. C'est au détour d’un rayon de supermarché, attirée par le packaging et la forme des pâtes d’un célèbre fabricant italien que Catherine a trouvé son inspiration.

Elle se plait à jouer avec la plastique des objets du quotidien, et plus particulièrement les aliments. Elle se laisse la liberté de modifier leur forme et leurs couleurs afin de leur donner une autre image, alliant avec humour produits de consommation et Art. Peindre des noisettes en orange et bleu, des pâtes en rose et vert … Catherine réinvente la perception des aliments.

Aujourd’hui à travers une peinture colorée et vive, l’Artiste dépeint une œuvre proche du POP ART, réalisée à l’acrylique lui offrant des teintes lisses et couvrantes, riches en saveur, gourmandes et colorées. Elle aime travailler sur des grands formats, ce qui lui permet d’immerger le specta-teur dans l’image.

Sa peinture n’a pas pour vocation de critiquer la société de consommation, mais de mettre en valeur la forme des denrées alimentaires qu’elle re-présente, de la sublimer et pourquoi pas de lui donner un autre sens, un autre regard.

Cette passionnée de l’objet a récem-ment collaboré avec la grande surface suisse Migros, en réalisant 8 créations de sacs réutilisables et très colorés. L’ Art s’invite dans le quotidien!Catherine Kirchhoff est égale-ment présente dans de nombreuses collections privés comme Franke, Firmenich, Nestlé, Accor, Banque Raiffeisen, etc….