DÉCO, les savoir-faire d’hier reviennent en force !


Avec la crise sanitaire et les changements de mode de vie qui en découlent, de nombreuses personnes décident de se reconvertir professionnellement et de se tourner vers des métiers manuels, de se former à l’artisanat d’art pour allier enfin profession et passion.

Ce phénomène avait déjà commencé ces dernières années avec des profils du monde de la finance, du marketing ou du digital qui ont choisi de donner un nouveau souffle à leur vie et de renouer avec leur créativité.

Ce n’est pas un phénomène isolé mais seulement un exemple de ce retour aux sources des savoir-faire d’antan, oubliés ou méconnus qui permettent aux designers, décorateurs et architectes d’allier excellence et confort...


Un métier, du sens

Aujourd’hui, on ne veut plus travailler ”simplement” pour gagner sa vie mais aussi pour s’épanouir, créer, imaginer, se réinventer.

La crise sanitaire a réveillé les consciences, les créativités, les envies et les recherches de formations se multiplient.

Si cela s’est accéléré ces dernières semaines, cette tendance n’est pas tout à fait nouvelle puisqu’on voit depuis plusieurs années se multiplier les partenariats entre l’artisanat d’art et le design.


L’art et la matière

Le travail du cuir, la broderie, la marqueterie de paille…, certains sont connus d’autres émergent après avoir été délaissés par-fois pendant plusieurs siècles, il s’agit de ces métiers et de ces matériaux qui reviennent sur le devant de la scène artisanale française.

Dans une époque où la récup’ et la protection de l’environne-ment sont les nouveaux chevaux de bataille, présents partout dans les médias, ce sont aussi vers des matières naturelles, respectueuses de l’environnement que les artisans se tournent pour des créations ”écojolies” !


Savoir-faire et faire-savoir

Le gros point positif outre une créativité renouvelée et un nou-veau souffle pour la décoration et le design ? La transmission !

A l’heure où des métiers disparaissaient totalement, on retrouve enfin ces savoir-faire oubliés, on les remet au goût du jour, on les allie avec nos procédés actuels pour qu’hier et demain se rejoignent dans une belle harmonie créatrice !