L’ART DE LA TAXIDERMIE avec Jean-Pierre Gérard-Simon


L’entreprise Gérard-Simon a été fondée en 1870 ! Aujourd’hui, Jean-Pierre Gérard est la 5ème

génération à tenir les rênes de la maison, faisant évoluer le métier d’empailleur et de taxidermiste

pour donner une nouvelle vie aux animaux dont il a la charge. De la souris à l’éléphant, de la mésange à l’autruche,… ce taxidermiste mondialement connu travaille pour 48 muséums d’histoire naturelle, des conservateurs et des particuliers.

Découvrez un homme passionné par son métier, par son art…


Une affaire de famille

Dès l’âge de 14 ans, Jean-Pierre Gérard quitte l’école pour se former auprès de son père à ce métier fascinant. Si ses ancêtres étaient d’abord des empailleurs, lui est taxidermiste. La diffé-rence ? La technique !

Aujourd’hui, on sculpte une forme en mousse puis on l’habille avec la peau de l’animal et on peut créer chaque partie de son anatomie, révélant le moindre muscle, la moindre veine. Ici, pas de rénovation mais de la création pure !


Une seconde vie pour les animaux

Si Jean-Pierre Gérard travaille sur quelques trophées de chasse, il crée surtout des œuvres avec des animaux décédés dans les zoos.

Voilà une manière unique et artistique de leur offrir une nouvelle existence. Si la pièce est bien conservée, à l’abri des insectes, de l’eau,… nous pourrons encore l’admirer dans des centaines d’années !


Un métier d’art

La vocation de Jean-Pierre Gérard et de ses apprentis ? Recréer un mouvement, une situation comme cette girafe pour le musée de Strasbourg qui semble tout simplement courir.

Le taxidermiste reproduit une expression afin de rendre ses œuvres le plus vivantes possible. "Pour faire ce métier, il faut aimer les animaux, être observateur, minutieux et surtout rester humble" nous explique-t-il avec une belle passion dans la voix…


Plus de renseignements:

www.taxidermie.be