SAVONNERIE DES FARFADETS, Les bienfaits du savon à froid.


C’EST DANS SA PETITE BOUTIQUE, À LA FAÇADE D’UN AUTRE TEMPS, AU CŒUR DE LA RUE FÉNELON, À DEUX PAS DE LA MAIRIE DE SARLAT QU’ESTHER JACQUEMETTAZ VOUS FAIT DÉCOUVRIR SA GAMME DE SAVONS, QU’ELLE FORMULE ET FABRIQUE ELLE-MÊME, DE FAÇON ARTISANALE.




Les savons conçus par saponification à froid de la SAVONNERIE DES FARFADETS, sont formulés avec des huiles végétales bio ou pression, des plantes et des argiles. Ils peuvent être utilisés par toute la famille car ils sont exempts d’huiles essentielles.

Tout l’intérêt d’utiliser un savon à froid c’est qu’il est riche en glycérine, donc très hydratant pour la peau, et les huiles végétales n’étant pas chauffées lors de la fabrication elles gardent toutes leurs propriétés.

Utiliser un savon à froid c’est redonner ses lettres de noblesse à un produit millénaire, c’est aussi redonner du sens à un geste quotidien. C’est à la fois respecter son corps et respecter la planète. Parfumé ou non chacun pourra trouver le sien. Remon-tez

le temps et plongez dans les effluves du savon «l’homme d’Ugarit», une version revisitée du savon d’Alep, avec 30 % d’huile de baies de laurier. Le nom d’Ugarit n’est pas un hasard, il s’agit d’une cité-état vassale du royaume d’Alep, glorifiant le dieu Baal, figure masculine par excellence. Pour une version plus féminine optez pour le savon «la Dame de Byblos»où se mêlent huile d’olive, huile de nigelle, et huile de baies de laurier. Là aussi le nom fait référence à une ville de l’Antiquité, qui elle glorifiait le culte d’Isis, longtemps appelée la Dame de Byblos.

Vous l’aurez compris, ici, rien n’est laissé au hasard, et derrière chaque savon c’est une tranche de notre Histoire qui se raconte. Peut-être aussi parce qu’avant de devenir savonnière Esther a travaillé 15 ans dans l’archéologie. Pour notre part, on adore l’idée de découvrir les origines du savon, son histoire et ses bienfaits. Le savon, ce produit ancestral, aux multiples facettes, qui a su s’adapter à notre évolution sociétale, garde aujourd’hui, plus que jamais, toute la pertinence de son usage.

Choisir un savon n’est jamais anodin. Revenir au savon n’est pas un retour en arrière mais bien un acte cohérent, réfléchi, militant.

Se réapproprier le savon c’est défendre l’émergence d’une nouvelle façon de consommer, plus juste, plus équitable, plus mesurée, c’est faire résonnance à nos prises de conscience écologiques et économiques. C’est accepter que les ressources de la planète ne soient pas infinies et c’est déjà agir au quoti-dien à la préservation de notre terre nourricière. C’est aussi pour cela que les savons

de la SAVONNERIE DES FARFADETS sont présentés sans emballage superflu. Juste une petite étiquette, fabriquée artisanalement par la savonnière sur laquelle il est dessiné des fleurs et des plantes, le tout retenu par une jolie ficelle ce qui donne un petit air «vintage» au produit qui semble raconter une histoire.

Alors, de passage en Dordogne, on vous invite à pousser la porte de la petite boutique aux odeurs fraiches et naturelles, et à vous laisser surprendre. Vous pouvez aussi passer commande sur le site de la savonnerie


Plus de renseignements:

www.savonneriedesfarfadets.com