Gilles Grosson, entre abstraction et figuration


Drôle de parcours que celui de cet homme qui n’a jamais renoncé ni à sa passion ni à sa profession. Ancien élève des Beaux-Arts de St Étienne, Gilles Grosson est aujourd’hui artiste peintre, mais aussi formateur en management et actuellement doctorant en sociologie à l’université de Lyon. On peut ainsi dire qu’il est un homme pluriel, qui se décline toujours par 2... au moins ! Car si le peintre mène ses deux vies en parallèle avec harmonie, il oscille aussi entre 2 styles de peinture : des toiles abstraites minimalistes et des peintures à la fois figuratives et géométriques. L’artiste peint des motifs de fleurs et de nature, tout en conservant des aplats de blancs et des zones de toiles brutes qui conjuguent sans se confondre abstraction et figuration. Ainsi, Gilles Grosson ne choisit pas, il mélange les styles, les associe pour créer des œuvres singulières, reflet de sa personnalité multifacettes. «La peinture ne dit pas autre chose que ce qu’elle donne à voir entre transparences et opacité, lumière et obscurité,couleur et non-couleur,rythme, profondeur, limite et déplacement, dévoile le créateur. Elle reste cette surface-plan en quête d’espace où s’opère une forme de traduction plastique de notre rapport subjectif et sensible au monde». Sans aucun doute, Gilles Grosson n’est pas autre chose que ce qu’il donne à voir, une personnalité sensible et passionnée, qui tente de retranscrire une réalité qui le touche, en jouant avec les styles de peinture qu’il affectionne pour que le résultat soit à la hauteur de son plaisir de créer.

Gilles Grosson

www.gillesgrosson.odexpo.com