Comment utiliser la bouillie bordelaise?

Après avoir effectué les travaux de nettoyage d’hiver dans le jardin (ramassage des feuilles, tailles, désherbage et autres…), il est maintenant temps de parachever l’assainissement de votre jardin par un traitement visant à lutter contre les maladies cryptogamiques. En effet ces champignons hibernent durant l’hiver dans le sol, les tapis de feuilles mortes, les anfractuosités de l’écorce… prêts à attaquer les végétaux dès le retour des beaux jours. Ainsi pour lutter efficacement contre les maladies cryptogamiques, rien de tel que la prévention par des méthodes culturales permettant de réduire les foyers d’infections, mais aussi un traitement phytosanitaire qui réduira considérablement les interventions futures. C’est pourquoi notre coopérative de jardiniers professionnels vous propose cet article sur le plus populaire et polyvalent des fongicides : la bouillie bordelaise.

Pour l’histoire

C'est dans le Médoc que fût découvert, un peu par hasard, la bouillie bordelaise. En effet certains viticulteurs, pour dissuader les voleurs de raisins, avaient répandus la rumeur qu’ils traitaient la vigne au « Vitriol », comme pouvait l’attester la couleur bleue des grappes. En fait de vitriol, il s’agissait d’un mélange de sulfate de cuivre et de chaux. Puis ils ont remarqué que les ceps de vigne ainsi traités, étaient plus résistants au mildiou.

Définition : « la bouillie bordelaise est un pesticide (algicide et fongicide), de couleur bleue, fabriqué par neutralisation d’une solution de sulfate de cuivre par de la chaux éteinte.

Matière active : ions cuivre (Cu2+) qui affectent des enzymes dans les spores des champignons parasites de manière à empêcher leur germination, d’où l’action préventive de la bouillie bordelaise. »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bouillie_bordelaise

La bouillie bordelaise est donc un fongicide et algicide, à l’action préventive contre le mildiou qui touchevigne. Dans le potager la bouillie bordelaise protège la tomate, et la pomme de terre. Son action est efficace pour lutter dans le verger contre la tavelure (pommier, poirier), la gommose et la criblure (arbres à noyau), et aussi contre le chancre bactérien dans le jardin d’ornement.

Mode d’utilisation

La bouillie bordelaise est vendue dans le commerce sous forme de poudre micronisée mouillable de couleur bleue qu’il faut diluer dans de l’eau en respectant bien la dose (comprise entre 10 et 20g par litre d’eau). Un surdosage ne rend pas son action plus efficace, mais au contraire peut être très néfaste tant pour la plante traitée mais aussi son environnement proche.

Fongicide de contact, la bouillie bordelaise ne protège que ce qu’elle couvre. Aussi il est possible d’améliorer son adhérence grâce à un produit mouillant. Nos jardiniers professionnels vous recommandent le savon noir ou de l’huile horticole dont l’action pesticide participera à un traitement complet. Il est aussi possible d’utiliser du lait écrémé (à raison de 1l de lait pour 10l de bouillie bordelaise), qui améliorera l’adhérence de la bouillie bordelaise, aidera à lutter contre l’oïdium mais dont les protéines peuvent aussi nourrir d’autres champignons ou bactéries.

Quand

La bouillie bordelaise agit de façon préventive. Aussi il est fortement conseillé d’effectuer un premier traitement au cours de l’hiver après le nettoyage de manière à éliminer tous les foyers d’hibernation des champignons et parasites. N’hésitez pas à faire appel à nos jardiniers pour ces travaux et bénéficier d’avantages fiscaux. Puis durant le printemps, les traitements préviendront des conditions météo chaudes et humides favorables au développement des maladies cryptogamiques.

Dans le verger, une pulvérisation après la chute des feuilles et les tailles d’hiver, puis une autre lors du débourrement des bourgeons floraux et en fin une dernière en début de fructification.

Dans le potager, les tomates, pommes de terre et autres plantes sujettes aux maladies cryptogamiques demanderont un traitement toutes les deux semaines environ durant la période de croissance, renouvelé après chaque pluie.

Jardiniers Professionnels

05 59 70 57 25

info@jardiniers-professionnels.fr