top of page

ESCALE AU MILIEU DES CHAIS MARTELL À COGNAC, un véritable vivier culturel et lifestyle !



En Nouvelle-Aquitaine, au coeur historique de la Maison Martell fondée en 1715, se dresse la Tour de Gâtebourse. Construite en 1927 sous une influence cubiste, cette bâtisse industrielle hébergeait jusqu’en 2005 l’unité de remplissage des flacons au logo stylisé d’un oiseau d’or en vol. Il aura fallu dix années de réflexion après la fin de son activité d’embouteillage pour que cet étrange édifice carré se métamorphose en un séduisant lieu de destination. Très attractif, à la configuration originale avec un porche donnant sur la propriété où sont implantés la maison du fondateur et les chais réinventés, l’endroit a la particularité d’offrir aux visiteurs la ville mythique de l’or liquide, le précieux spiritueux charentais de l’appellation Cognac, à ses pieds.


La Fondation d’Entreprise Martell, dont la devise pourrait se résumer en trois mots ”Curieuse, ou verte et transversale”, a investi en 2017 ce vaste espace pour développer ses diverses activités. Elle organise des événements culturels, des manifestations tendances autour de l’art et de la création. Sa grande salle ouvrira ses portes cette année dès le 23 juin, et jusqu’en décembre 2023, pour dévoiler l’exposition ”Les ressources au coeur du territoire”. Son fil rouge résulte d’une enquête par le design pour cartographier les transitions à venir. Une équipe de designers en amont depuis le mois de mars se réunissent dans la Tour pour participer à cette démarche. L’une des vocations de la Fondation est de prendre en résidence des artistes pour présenter leurs oeuvres ou leurs installations éphémères.



Autre attrait de cette adresse, une boutique dédiée à la gamme Martell met en lumière les flacons de son cognac signature ”Cordon Bleu” né il y a 111 ans, de ses VS, VSOP, XO, et des trésors XXO Chanteloup, L’Or …, millésimés et cuvées rares issues de l’assemblage des précieuses eaux-de-vie. Elle est aussi la vitrine de séries limitées, de flacons collector très prisés des collectionneurs. La marque fait appel à des stylistes célèbres pour habiller étuis et bouteilles comme récemment la création Paris Style signée Jean-Charles de Castelbajac…


Partir en quête des mystères de l’élaboration du spiritueux haut de gamme estampillé Made in France méritait un espace contemporain original pour accueillir les spiritouristes passionnés. Des ateliers de dégustation ou d’initiation aux assemblages sont organisés dans ce cadre privilégié. Clou du lieu où se mêlent culture et art de vivre à la française, le Roof Top Bar Indigo by Martell a été inauguré en 2018. Niché sur le toit de ce bâtiment réinventé et reconfiguré, il livre sur un plateau à 24 mètres de hauteur un panorama exceptionnel sur Cognac et ses alentours jusqu’à la Charente. Sa terrasse de 420m2 de superficie permet une vue à 360 degrés.


Place à la convivialité et au partage au sein de ce point de rencontre doté d’un immense bar où sont proposés les cocktails à base de Cognac Martell, les grands classiques de la mixologie et les créations les plus originales des bartenders de l’établissement. Ce cadre spatio-temporel à ciel ouvert représente le XXIe siècle mais donne aussi accès aux racines de la marque mises en scène dans les murs des chais qu’il surplombe.


Un passionnant parcours de visite a été conçu. ”Martell The Journey” démarre sous la voûte de la Tour. Il plonge dans le passé en entrant dans la maison du fondateur Jean Martell puis dans les univers développés dans les différents chais thématisés accessibles à la visite.. : ”Héritage” avec 5km d’archives sélectionnées, ”Savoir-faire” expliquant les étapes d’élaboration de la vigne au verre, avec le schéma de la distillation dans les alambics charentais, sans oublier l’étape sensorielle ”la Part des Anges” ou encore les grilles derrière lesquelles les dames- Avril / Mai 2023 - Maison&Jardin 197 Jean-Charles de Castelbajac jeannes, ces bonbonnes de verre, et les fûts d’eaux-de-vie sommeillent. L’entreprise ne laisse pas accès au public à son outil de production et d’embouteillage actuel situés à quelques kilomètres. Mais, entre les échanges avec les experts ambassadeurs, la scénographie dynamique et l’interactivité, le voyage organisé dans les murs des anciens chais Martell rend passionnante l’épopée de cette entreprise de spiritueux d’une grande notoriété à l’international. Plus de 98% de la production Martell est vendue à l’export. Plus de 15 000 visiteurs viennent chaque année découvrir les secrets de l’élaboration du cognac Martell, et réalisent ici l’évolution de toute la filière Cognac.


De nouvelles expériences ressuscitent l’âme de l’ancienne unité industrielle. ”Times change but Martell never varies” est l’un des slogans de cette marque du catalogue Pernod Ricard présidée par César Giron, Pdg de Martell Mumm Perrier-Jouët.


Après plus de 300 ans, la marque perpétue l’art de produire des cognacs d’excellence grâce à l’esprit visionnaire de Christophe Valtaud, le maître de chais depuis 2016. Garant du style Martell, ce fils de viticulteur charentais, Docteur en biochimie, biologie moléculaire et physiologie végétale, avait la responsabilité des vignobles Jean Martell avant d’avoir entre ses mains, ou plus exactement sous son nez et ses papilles d’expert, la charge de composer les nouveaux assemblages à partir des eaux-de-vie provenant de trois chais de vieillissement. Il joue une harmonieuse partition ponctuée de tradition et d’innovation.


Mythique, le chai Paradis a été créé en 1830 dans le parc du Château de Chanteloup à Cherves-Richemont. Les épicuriens sont attirés par ce lieu magique où l’âme de Théodore Martell, petit fils de Jean, est omniprésente. Ils apprécient les luxueuses chambres d’hôte et les salons raffinés de cette élégante demeure où sont dévoilés lors de dîners de prestige les flacons en série limitée, les écrins imaginés comme d’authentiques oeuvres d’art pour présenter des bouteilles proposées à quelques exemplaires numérotés seulement dans le monde, ou encore des créations originales de ce noble spiritueux 100% français à consommer toujours avec modération.


Sarah Canonge



コメント


bottom of page