top of page

PATRICIA DE BOYSSON, L'ange de la bienveillance

Patricia de Boysson est née à Sainte-Adresse sous les ciels d’Eugène Boudin et les couleurs diaprées de Raoul Dufy qui auront influencés les débuts de sa période post-impressionniste, la situant parmi les peintres de ”l’école de l’Estuaire”, entre-autre, Fernand Herbo (peintre officiel de la Marine), Paul Hamon, Jacques Bouyssou et autres avec lesquels elle exposa à Honfleur chez Katia Granoff, Deauville et Paris à la Galerie Wally Findlay au 2 avenue Matignon.


Elle quitta progressivement cette période pour épouser le Surréalisme traduisant plus justement sa forme de créativité inspirée. Ou l’expression littéraire vint rejoindre celle de sa plastique dont elle fit ses premières preuves en créant 57 illustrations d’après un texte de Jean d’Ormesson. ”Quatre Mains” faisant l’objet d’un livre d’Art intitulé ”La Genèse”, ayant intégré la bibliothèque du Vatican en l’an 2022.


Ces deux disciplines réunies alliées à un capital littéraire et une recherche personnelle orientée vers le surnaturel l’amenant alors à livrer des messages au travers de personnages hauts en couleurs campés dans leurs univers person- nels imagés. Porteurs de thèmes forts à valeurs symboliques et universelles délivrant des vérités primordiales. Chaque tableau étant éclairé par sa propre légende.


La composition de toute œuvre exigeant une construction réfléchie sous l’égide de la Règle de la Géométrie Sacrée lui venant naturellement.


Au tracé du pinceau franc étirant la touche en aplats. Aux passages de lumières vibratoires instaurant les plans. Immortalisant l’expression d’un visage. Dotant le regard d’une perle d’éternité. L’environnement dans lequel sont campés les héros, adoubés du pouvoir d’arrêter le temps ! Affublés de codes inhérents à ceux dictés par l’univers stellaire.

Une vraie mission onirique !


Pour suivre l’Artiste

Comments


bottom of page