RAY MONDE, Toucher le monde


Peintre, photographe, sculpteur,auteure... Ray Monde est une artiste complète, entière, engagée pour le beau et le bien. Luxembourgeoise d’origine, installée près de Lausanne en Suisse depuis plusieurs années, cette créatrice née ne cesse d’inventer et de se réinventer à travers des œuvres puissantes, des installations uniques qui voyagent à travers le monde pour nous apporter une véritable lumière.

Découvrez une femme passionnée aux projets fous qui nous reconnectent à l’univers et à notre condition d’être humain.


Un parcours passionnant

Le don pour l’art se manifeste dès l’enfance chez Ray Monde. Les crayons, la couleur lui permettent de s’exprimer. Très vite, la jeune fille rêve de Paris et c’est à la Sorbonne qu’elle va pouvoir continuer de se former en arts plastiques, complétant son cursus en suivant les cours des Arts Décoratifs et de la célèbre Grande Chaumière.

Fascinée par l’être humain, Ray Monde étudie également la philosophie et ses infinis parallèles avec l’histoire de l’art, l’anthropologie, l’Homme.

Le point de départ de son cheminement intérieur est lancé.


Baby Bouddha

Dans son premier roman, BB Bouddha, Ray Monde nous parle de notre enfant intérieur, premier personnage d’un voyage intimiste à la rencontre de nous-même.

C’est également en résine et en bronze qu’elle a créé ce visage de poupon, associant son travail de plasticienne à celui d’auteure, nous apprenant l’importance d’éveiller nos sens et plus particulièrement celui du toucher qui crée un lien fort, charnel avec le monde qui nous entoure.

Les prémisses de son œuvre ”Caress the World 2013-2023” naissent alors sous sa plume et ses mains…


“Ecce Femina”

C’est en travaillant sur le thème de l’Homme que Ray Monde est arrivée à la Femme. Au départ, elle a dessiné le corps de l’homme, l’a déconstruit, reconstruit, s’inspirant des antiques et de leur vision de la beauté des corps. Le phallus, symbole millénaire, s’est peu à peu transformé en icône et en femme.

L’artiste a utilisé alors son propre corps, le photographiant toujours de dos, jouant avec la lumière et la couleur rouge pour créer ces immenses lettres X faites de chair et de sang.

XX, le chromosome de la femme. Un symbole fort, vivant, universel.


Caress the World

Universel. Un mot essentiel dans la démarche artistique de Ray Monde qui a créé un langage sans frontière et fait voyager ses œuvres.

Caress the World est un projet né en Suisse et introduit officiellement en 2013 au Pôle Nord et qui s’installe dans le monde entier avec pour ligne d’arrivée prévue : Venise en 2022.

La Suisse, l’Italie, Singapour, New York, Miami, le Pérou, Oman, la Chine, Paris, Cuba, les îles Caïmans… jusqu’en Antarctique, les installations de Ray Monde sont un appel à rassembler les peuples autour de ces mains en résine, à la fois légères et solides, qui semblent voler sous nos yeux étonnés.

Ces mains vibrent d’amour, transmettant des ondes de douceur dans le monde entier, nous rappelant que la planète a aussi besoin d’être caressée en toute simplicité et dans la pureté…


Le retour au “Sacré”

A travers ses œuvres, Ray Monde souhaite nous reconnecter au côté sacré de l’art, à la spiritualité, à sa manière de nous élever.

”L’art est un langage universel, lumineux avant tout”, nous explique-t-elle, la voix vibrante de cette passion si communica-tive pour l’Humain et ses créations.


A noter : Ray Monde sort (publie) un livre dans le courant de cet été, intitulé ”Marcher vers la Lumière - Entretiens sur l’Intime, Ray Monde et Marie Bagi”, avec le label de l’Asso-ciation Espace Artistes Femmes (Lausanne).


Pour suivre l’Artiste :

www.ray-monde.net

www.facebook.com/caresstheworld www.instagram.com/monde2320